Le Language des Vertèbres


Cette méthode de travail dont les principes de base ont été révélées en Égypte au temple de Kom Ombo a été, dans un second temps, restructurées dans la cité d'Akhénaton avant d'être, en dernier lieu, affinée entre les murailles du monastère essénien du Krmel.


Il ne s'agit pas à proprement parler, d'une technique de soin mais plutôt d'une méthode d'évaluation de la nature des troubles internes qui affectent une patient.


Elle se fonde sur une très longue observation de l'être.


Son principe repose sur le fait que chacune des vertèbres du corps humain est en rapport étroit avec une expression de l'être, à la fois physique, émotionnelle. mentale et spirituelle.


Il postule que toute vertèbre peut traduire selon son emplacement et sa fonction, un besoin, un appel, une peur, un manque ou un excès.


Cette pratique ne se justifie et ne peut porter ses fruits que si la personne concernée ressent le réel besoin d'avancer dans sa vie et de « travailler sur ses bases intérieures » afin d'améliorer sa santé globale par un meilleur rapport sur elle-même, aux autres et à la vie en général.


«Le grand livre de thérapies Esséniennes et Égyptiennes»,

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle