La Pré-Ménopause et la Ménaupose

Période charnière dans l’existence des femmes, la ménopause non contente de signer la fin de nos menstruations, s’attaque de front à son statut social.

Il en est ainsi depuis l’origine du monde, du moins dans nos sociétés occidentales.

À notre endroit, on s’octroie toutes (les) libertés.

Nous déclarer vieilles, fripées, en bout de course alors que les hommes, à âge égal, se révèleraient puissants, sexy, dynamiques, à l’apogée de leur carrière.

Certaines d’entre nous en ressentent un vide profond et véritable, tandis que d’autres investiguent cette nouvelle liberté en se créant de nouvelles façons de vivre leur amour et leur sexualité.

Lorsque la ménopause se pointe, ou plutôt s’impose à nous, on nous prédit fatigue, insomnies, bouffées de chaleur, dépression, perte de libido ou encore cancer, risque cardiovasculaire, ostéoporose.

S’il est indéniable que l’arrêt du fonctionnement ovarien entraîne des conséquences sur la santé au féminin que l’on se doit de prendre au sérieux, il n’en reste pas moins vrai que la ménopause en tant que telle n’existe pas.

La ménopause n’est ni un concept, ni un postulat, encore moins l’antichambre de la mort.

Elle s’incarne en chacune d’entre nous. Choisissons la nôtre, en nous tenant informées, en nous chouchoutant aussi.

Mais surtout, gardons à l’esprit qu’elle n’est que passage et qu’au bout du chemin, nous aurons obtenu les clés d’une performance sage et raisonné.

«source ménopause stories»

Le type de ménopause que nous vivons est le reflet des modes de vie que nous avons adoptés depuis plusieurs années.

 Prendre le temps de s’occuper de soi offre toujours des bénéfices à plus ou moins long terme.

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle