Les Troubles Énergétiques

de la

Femme Enceinte

Dès le début de la grossesse, la perte d'énergie est particulièrement importante. Dès la nidation de l’œuf

( soit environ 7 jours après la fécondation ), certaines hormones sont sécrétées en quantité pour assurer la bonne évolution de la grossesse.

 

De par son action décontracturante sur tous les muscles du corps ( y compris l’utérus ), la forte sécrétion de progestérone est indispensable pour que l’œuf s’implante correctement dans la muqueuse utérine.

 

Mais cette hormone clef de la grossesse a également un léger effet calmant et sédatif qui va entrainer chez la future maman des excès de somnolence au cours de la journée et le soir, et une envie de se coucher très tôt.

 

Les différents maux du début des grossesses, nausées et vomissements au premier plan, jouent également sur la perte d'énergie physique mais aussi psychologique de la future maman.

Les hypoglycémies, fréquentes en début de grossesse en raison de certaines modifications physiologique au niveau de la glycémie et de l’insuline, contribuent également à ces « coups de barre » ressentis par la future maman durant la journée.

Comme son nom l'indique ce soin, est destiné à traiter les divers désordres énergétiques engendrés par une grossesse.

Il peut aussi les prévenir. Idéalement, il sera pratiqué une fois par semaine.

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle