Les Mémoires Coccygéennes


Le coccyx est très certainement l'un des endroits du corps le plus difficile à traiter, non seulement en raison de son emplacement anatomique mais aussi en raison de ce qu'il « contient » sur le plan vibratoire.
Il s'agit en effet d'une région où se concentrent de nombreuses mémoires cellulaires dont les incidences peuvent être d'ordre pulsionnel, émotionnel, affectif et spirituel.


Derrière et sous lui, le thérapeute est au prise direct avec la force de la « Kundalini », un redoutable réservoir d'énergie lové sur elle-même. Toucher au coccyx est donc très loin d'être anodin. Le thérapeute n'interviendra donc sur cette zone qu'avec d'infinies précautions et en accord avec son patient.


L'intervention se justifie lorsque celui-ci se sent bloqué dans son avance intérieur , face à des peurs , à des symptômes mobiles, difficilement analysables ainsi que, souvent, face à des réflexes comportementaux pénibles à vivre pour lui.


Les thérapeutes Esséniens et Égyptiens soignaient par ailleurs la région coccygienne pour susciter des visions éclairantes ou des rêves à caractère libérateur lorsque la personne à soigner avant la sensation de stagner dans sa vie.

Déesse de la Kundalini

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle