La Sclérose en Plaques

Le mot sclérose vient du grec «sklêros» = dur.

La sclérose est définie par le Robert comme étant l’état de ce qui ne sait plus évoluer ni s’adapter,

Qui a perdu toute souplesse.

 

Le mot plaque quant à lui, est un emprunt du néerlandais « placken » = rapiécer, enduire.

 

La plaque est définie comme une feuille d’une matière rigide et plate, ou bien comme une sorte de croûte, une lamelle épidermique détachée par exfoliation.

 

Par ailleurs, un des autres sens du mot « plaquer » est : abandonner, balancer, laisser tomber.

citation Bernard Tihon Hebdo 2020

La sclérose en plaques

La SEP est la maladie des croyances par excellence.

Elle survient quand nous nous retrouvons, à l'adolescence ou à l'âge adulte, à fonctionner sur des codes qui ne sont pas les nôtres.

Le tableau de fusibles est branché si différemment de ce qui nous conviendrait que tout saute, la gaine grille: ce sont les plaques de démyélinisation.

Mais ce qui caractérise la sclérose en plaques, c'est là totale non-conscience de cette situation.

Si nous avons conscience de ce décalage, nous serions peut-être un adolescent révolté ou drogué, ou nous somatiserons sur un lieu précis, mais nous ne ferions pas de sclérose en plaques.

Ici, pas de conscience.

La paralysie, et c'est terrible à dire, apparaît comme la seule conscience, le seul témoignage.

Référence vivre sa vie

La médecine du sens.

Dr Olivier Soulier

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle