L'Auto-Parasitage


Les Égyptiens et les Esséniens connaissaient cette attitude mentale de l'être humain qui le pousse parfois à s'auto-intoxiquer à force d'entretenir des attitudes
 pensées et comportements - de nature parasitaire.


On parle ici de formes-pensées déstructurantes qui engendrent généralement des sortes d'idées fixes, lesquelles les font « tourner en rond » dans les même problèmes d'ordre psychologique et qui attaquent finalement un organe, une zone ou une fonction.


Les sentiments de culpabilité et de persécution, les attitudes répétitives de dépréciation personnelle, par exemple, sont souvent issu d'un phénomène d'auto- parasitage, qui finit par nuire au fonctionnement de l'organisme.

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle