L'Insuffisance Rénale Chronique

Tout comme le cœur, dont la symbolique en fait le centre des sentiments, les reins ont une signification qui va bien au-delà de leurs attributions physiologiques.

Dans « l'Apocalypse de Jean », Dieu juge ses fidèles « en scrutant leurs reins et leur cœur », les reins étant ici le reflet de la nature profonde de l’homme. Car dans la littérature biblique, le sens du mot « rein » est emprunté à l’hébreu : c’est le siège de la vie affective et des impulsions inconscientes.

 

Avec le cœur, il est la partie la plus intime de l’être humain et devient quasiment synonyme de conscience. On retrouve ce sens dans les expressions populaires « avoir les reins solides », qui signifie avoir assez de force morale pour surmonter les épreuves, ou
encore « briser les reins de quelqu’un »  qui signifie l’affaiblir psychologiquement.


La dualité du rein fait aussi de cet organe le siège d’un bon équilibre entre les émotions et l’intellect. En énergétique, qui sert de socle théorique à la pratique du yoga, le corps humain possède sept points de jonction d’énergie, nommés chakras et reliés aux organes.

Chaque rein correspond à un chakra différent, et possède une qualité qui lui est propre.

Le rein gauche est relié à swadisthana chakra, le deuxième chakra, situé au niveau du nombril, il est en lien avec les émotions les désirs et l’imaginaire.

Tandis que le droit est relié avec Manipura chakra, troisième chakra, en lien avec les capacités intellectuelles et de raisonnement.


Pour l'Orient, ces organes qui sont les moins accessibles anatomiquement (ce sont les plus profonds) appartiennent au mystère (Xuan) : ils détiennent le secret de notre origine, de notre destinée  (Ming Men) et de tous nos potentiels de vie…

Dans leurs importantes fonctions, ils sont sources de notre énergie vitale, de notre capacité d’adaptation, de ressourcement, et de notre créativité.

 

En médecine énergétique chinoise, les maux de rein seraient reliés à la plus humaine des émotions,  la peur. Peurs ancestrales (vie, mort), ou peur du changement.

Source : Dossier du magazine "Plantes et santé", n°132, février 2013
 

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle